Avis aux futurs cyborgs : la main bionique est (presque) abordable

By | 13 décembre 2016

BeBionic annonce des prix

J’en avais déjà parlé ici : la main bionique n’est plus de la science-fiction. Le truc c’est que c’est bien joli mais il faut voir combien ça coûte. Car ça serait bien de retrouver un membre perdu mais moins s’il faut vendre sa maison et sa famille pour ça :)

Et bien apparemment le prix serait de 11 000$ (environ 9000€). Je n’ai pas trouvé combien pourrait coûter une greffe d’une main mais en guise de comparaison je peux vous dire qu’une greffe de sourcil coûte entre 2500 et 3000€ (si j’en crois ce qui est écrit ici). Je vous laisse imaginer le coût d’une main (qui nécessite au passage un donneur compatible).

Cependant, il faut payer 600$ de plus pour avoir de la peau synthétique dessus… Bon, je pense que si je perdais une main je serais déjà bien content d’avoir quelque chose qui fonctionne.

Tout ça est encore cher mais imaginez que cette technologie entre à peine sur le marché, alors représentez-vous le prix que ça aura d’ici quelques années…

L’écriture de cet article est aussi l’occasion de vous montrer des choses plus concrètes que la dernière fois, avec cette vidéo du lancement officiel de cette fameuse main bionique:
La concurrence arrive avec SmartHand

Quoi de mieux pour faire baisser les prix ? Réponse : la concurrence.

SmartHand est développé par des chercheurs européens qui, en plus d’avoir 4 moteurs, possède 40 capteurs qui transmettent les sensations à l’utilisateur. Comment ? En reliant la prothèse directement aux nerfs, qui sont stimulés électriquement.

C’est une approche très intéressante, car elle tire parti de ce qu’on appelle le membre fantôme (le fait de ressentir un membre malgré sa perte). Et là où c’est intéressant également, c’est que les stimulations électriques pourraient calmer progressivement la douleur souvent suscitée par ce même phénomène.

Bref, l’idéal serait de voir les technologies de BeBionic et de SmartHand fusionner, mais en attendant on assiste là à la naissance d’un marché concurrentiel… avec des prix qui baisseront probablement.
Au delà de la technologie : les conséquences

Évidemment tout ça apporte son lot de questions :

Comment va évoluer la qualité de l’offre si c’est produit en masse ?
Les régimes d’assurance vont-ils évoluer à ce propos ?
Et si un jour on fait des membres plus “performants” que ce que l’humain dispose naturellement, que va-t-il se passer ?
Ces membres seront-ils vulnérables aux hackers black hat ? (rappelez-vous le scientifique qui s’est injecté un virus informatique dans un implant corporel)
Quid des convictions philosophiques ou religieuses ? (je pense ici aux témoins de Jéhovah ou aux néo-luddites par exemple)

Des questions auxquelles je suis bien incapable de répondre, il va falloir être attentif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *